PARAGES 04 – octobre 2018 – La Revue du Théâtre national de Strasbourg

Crédit photo : Jean-Louis Fernandez

actrice5_cjeanlouisfernandez059

PARAGES 04 – octobre 2018 – La Revue du Théâtre national de Strasbourg

 PARAGES est une revue de réflexion et de création consacrée aux auteurs contemporains, fondée par Stanislas Nordey et conçue par Frédéric Vossier, présentant des extraits d’œuvres dramatiques en cours d’écriture.

Il s’agit souvent d’auteurs de la nouvelle génération, d’entretiens, de rencontres, de portraits et d’articles – le dessin d’un espace de regard, de pensée et de mémoire.

PARAGES est accompagné d’un Ensemble éditorial dont les membres sont Mohamed El Khatib, Claudine Galea – auteure associée au Théâtre National de Strasbourg-, Joëlle Gayot, Lancelot Hamelin, Bérénice Hamidi-Kim et David Lescot.

Pour PARAGES 04, Marine Bachelot Nguyen, Baptiste Amann, Samuel Gallet, Lazare, Lancelot Hamelin, Christophe Pellet et Pauline Peyrade livrent en exclusivité l’incipit du texte qu’ils sont en train d’écrire.

Julien Gaillard est l’auteur d’un inédit Un rêve d’Andreï Tarkovski et l’invité de Lancelot Hamelin dans Parages. Voici ce que ce dernier dit du premier :

« Julien Gaillard est le seul parmi nous qui ait à ce point le courage, ou la folie, en tout cas, le sens de la beauté. Sa fréquentation des confins toscans, sa connaissance de l’art des primitifs italiens aussi bien que des poètes les plus contemporains, sa fraternité avec Rimbaud autant que J. G. Ballard, irriguent son écriture, qui baigne de la même eau le bien autant que le mal, la pureté que la monstruosité. »

Et Julien Gaillard commence ainsi Un Rêve d’Andreï Tarkovski :

« Cela se déroule toujours de la même façon.

Le village, les palissades de bois écorcé, et le sentier. Le long sentier, que partage en son milieu un sillon d’herbe blanche par la poussière des camions. Plus loin, l’église et son mur décrépi. Enfin, après être monté sur le talus couvert d’orties, on voit apparaître, découpé sur l’horizon des champs, le bois de bouleaux. Entre les branches, le cadre d’une fenêtre illuminée.

La maison natale est là, je m’approche d’elle. »

PARAGES 04 est encore l’occasion d’une rencontre entre Valérie Dréville et Jean-René Lemoine, d’un échange entre les deux auteurs Claudine Galea et David Lescot, de deux entretiens – l’un de Joseph Danan avec Arnaud Maîsetti et l’autre, de Samuel Gallet avec Hugo Soubise -, d’une correspondance de Bérénice Hamidi-Kim et de Marine Bachelot Nguyen, d’un dialogue par articles interposés entre Anne Monfort et Thibault Fayner et enfin de contributions de spécialistes – Yannick Butel, Joëlle Gayot, Olivier Neveux et Bruno Tackels.

Ce dernier se penche sur Lazare, auteur dramatique et metteur en scène, inventeur d’un plateau-monde – chaotique et magnifique – entre texte, plastique, chorégraphie, son et musique.

Lazare est « cette boule de feu qui n’a de cesse de brûler les planches, en explorant poétiquement les non-dits de l’histoire de France », écrit Frédéric Vossier.

Quant à Bruno Tackels qui vit et travaille aujourd’hui à Tinjacà en Colombie, il conclut ainsi sa missive rayonnante sur un Lazare tout autant flamboyant :

« Depuis ma table, je regarde la Cordillère des Andes, et dans la ligne claire de la montagne, je regarde les arbres qui dansent, et je vois le château d’Elseneur. Lazare se lance, descend dans la vallée et dessine un paysage incendié. Cela met en joie.»

Pour post-scriptum, l’auteur de Lazare, héritier d’Hamlet et de Van Gogh ajoute : « Au moment où j’écris ces lignes, les  Forces armées révolutionnaires ont rendu la totalité de leurs armes et vont se battre pour la paix, un monde meilleur, avec la force de la parole. »

La revue PARAGES est un trésor de trouvailles qui revivifient lecteurs et lectrices.

Véronique Hotte

PARAGES 04 – octobre 2018 – La Revue du Théâtre national de Strasbourg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s