Festival Interceltique de Lorient, du 3 au 12 août (FIL 2018) Rhiannon Giddens et l’Orchestre symphonique de Bretagne

Festival Interceltique de Lorient, du 3 au 12 août (FIL 2018)

Rhiannon Giddens et l’Orchestre symphonique de Bretagne

 rhiannon-giddens-cdr

Ancienne interprète du Carolina Chocolate Drops au banjo et au fiddle, la musicienne américaine Rhiannon Giddens, chanteuse de folk, de blues et de gospels, est originaire de Caroline du Nord. La singularité de cette interprète charismatique féminine – grâce et dignité -, se révèle non seulement à travers une voix exceptionnelle mais encore un engagement instinctif contre le racisme et un engouement revendiqué pour la défense des libertés, en général.

Après des études de chant lyrique au conservatoire d’Oberlin dans l’Ohio, Rhiannon Giddens s’est affirmée en soprano colorature. En familière du classique, elle chante aujourd’hui avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne à l’Espace Marine de Lorient pour le FIL 2018, sous la direction du Gallois Grant Llewellyn, passant du gospel blues à la country, au bluegrass, à la folk américaine, au jazz et à la musique celte.

La voix maîtrisée avec art paraît simplement posée, pure et intense, et sa puissance s’élève vers des hauteurs célestes pour retomber dans des profondeurs plus graves.

Aidée de cet atout exceptionnel, l’interprète mène un combat politique vif contre l’esclavage, les humiliations, les persécutions, les fusillades répétées de la police – contre la population noire mais aussi la population indienne, et toutes les minorités.

De père blanc et de mère noire, elle sait ce que les lois anti-métissage et l’illégalité du mariage interracial signifient, des lois bannies à la fin des années 1970 et au début des années 1980, permettant enfin aux esprits de s’ouvrir au monde.

La violence de l’histoire afro-américaine n’est guère enseignée dans les écoles, tel, entre autres scandales, le massacre de Wilmington en 1898 en Caroline du Nord.

Son dernier album, Freedom Highway témoigne de la subsistance de l’injustice et de l’inégalité. Ainsi résonne, à l’Espace Marine de Lorient, une berceuse, la chanson inspirée d’une esclave noire berçant le bébé de sa maîtresse tandis qu’on vend son nourrisson. Les droits civiques et « la vie en noir » composent un répertoire choisi, en même temps que l’interprétation sentie de ballades traditionnelles irlandaises.

« On peut me prendre mon cœur, on peut me prendre mes os, on peut me prendre mon sang, mais on ne peut pas prendre mon âme », dit l’artiste virtuose, en français.

Birmingham Sunday rappelle la lutte pour les droits civiques dans l’Alabama. En écho aux manifestations policières de Ferguson et de Baltimore, Rihannon Giddens reprend ce standard des Staple Singers, Freedom Highway, l’hymne du mouvement des droits civiques, composé en 1965 pour la marche de Selma, violemment réprimée par la police. Sentiment de de dignité et de tristesse, la chanson Tomorrow is my turnrend hommage à Nina Simone, entre autres figures.

La musique est un espace où les êtres peuvent mettre de côté leurs différences. La chanteuse et musicienne porte haut l’esthétique musicale des couleurs du monde, à travers des instruments primaires éloquents – le banjo d’origine africaine, le violon dont l’exemplaire à une corde est en vigueur dans le monde entier et le tambourin, tambour à cadre d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d’Italie. « Nous sommes plus semblables que différents » est le leitmotiv de cette amoureuse de Shakespeare.

Une soirée magnifique pour une musique symphonique d’ampleur et la majesté d’une voix qui résonne dans la poésie et la conscience de sa présence au monde.

Véronique Hotte

Espace Marine 56000 Lorient, le 7 août

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s