Ascèse de Nikos Kazantzakis, traduction de Jacqueline Razgonnikoff (Editions Forges de Vulcain), mise en espace de Dimitra Pandora

 

20180530_Ascese_Spectacle_Teaser.00_30_58_02.Image fixe004.jpg

Ascèse de Nikos Kazantzakis, traduction de Jacqueline Razgonnikoff (Editions Forges de Vulcain), mise en espace de Dimitra Pandora, installation Maria Anastasia Kefalaki, musique de Frédéric Ligier, avec les comédiens Olivier Da Silva et Dimitra Pandora

 Jacqueline Razgonnikoff qui a traduit du grec Ascèsede Nikos Kazantzakis (1883-1957) dit de cet auteur qu’il est l’un des plus grands écrivains du XX è siècle, connu du public français par son roman Alexis Zorba(1946) qui inspira le film de Michaël Cacoyannis, Zorba le Grec (1964). Et Martin Scorsese adapte au cinéma le roman de Cacoyannis La Dernière Tentation du Christ (1954), film qui fit scandale en 1988.

Libre, marqué par l’influence de Bergson et de Nietzsche, Kazantzakis est habité par une quête métaphysique passionnée, mêlée de spiritualité bouddhique et chrétienne : « il opte pour une attitude anticléricale mais profondément mystique et même christique », un choix dont François d’Assise est l’exemple même.

Le philosophe est engagé dans son temps, animé par la « lutte ascendante à la fois contre et pour un Dieu qu’il découvre dans l’humanité», le sujet même d’Ascèse.

Nationalisme crétois, héritage chrétien et bouddhiste, fidélité aux mythes de la Grèce antique, l’auteur est en quête d’absolu, attentif aux héros en lutte – héros universels.

Ascèse (1922-1944), un essai écrit dans la période inquiète de l’entre-deux-guerres, dont le sous-titre latin est Salvatores Dei les sauveteurs de Dieu-, promeut ainsi une ascèse existentielle dans la recherche d’un dieu que chacun sauve en soi.

Selon la préfacière Céline Dewas, l’écriture d’Ascèseet l’ascèse en elle-même se rejoignent, dessinant le mouvement spirituel par lequel on se défait doucement  de tous les obstacles – les mots, le corps, les habitudes, la matière – qui empêchent d’accéder aux profondeurs de l’intériorité, de l’ âme  du « moi », du « Dieu » en soi.      Il faut ainsi désapprendre le monde, revenir à lui, contre les besoins et les habitudes.

Insérons les choses dans le Tout : l’espèce humaine appartient à une continuité vitale universelle, présente en chacun par ce qui le relie à l’humanité et à la nature.

Le chemin pris émane de l’amour universel et sa visée dépasse le temps d’une vie.

L’Ascèse est exigence de conscience et exigence de création, ne serait-ce qu’en transformant la matière des mots en esprit et en faisant en sorte aussi de  «transmettre aux futures générations l’envie d’être dépassées par les suivantes ».

Deux courants sacrés et en lutte habitent les végétaux, les animaux et les humains : « l’un ascendant, vers la composition, vers la vie, vers l’immortalité » ; l’autre descendant, vers la décomposition, vers la matière, vers la mort. Il faut donc à l’être régler sa réflexion et son action selon ces deux visions conflictuelles et inexorables.

Dans la mise en espace de la comédienne et metteure en scène Dimitra Pandora, les récitants surgissent de la salle et montent sur la scène dont le sol est couvert à jardin d’un sable fin, tandis que le musicien Frédéric Ligier joue de ses instruments à cour, la matière et la résonance de la musique scintillant dans l’ombres et la lumière.

Les interprètes spéléologues Olivier Da Silva et Dimitra Pandora portent une lumière frontale d’exploration, deux ombres recluses dans une caverne antique, l’évocation d’une multitude silencieuse en quête d’une raison d’être et la trouvant dans le verbe.

Tous deux déclament, forçant l’écoute de cet art existentiel de se savoir en vie et de le dire enfin.

Véronique Hotte

100ecs, 100 rue de Charenton 75012,le 30 mai 2018.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s