Elle s’écoule, une création musicale de Nicolas Frize – Les Musiques de la Boulangère

Crédit photo: Bernard Baudin

BB18N_Elle s'écoule_ de N. Frize_Juin_2018-117 copie.jpg

Elle s’écoule, une création musicale de Nicolas Frize- Les Musiques de la Boulangère

Les Musiques de la Boulangère présentent une création musicale du compositeur Nicolas Frize, aboutissement d’un travail de recherche mené près de deux ans sur le territoire de Seine-Saint-Denis. Une composition en huit mouvements donnés dans huit espaces distincts de la Maison des Sciences de l’Homme – Paris Nord.

Ce projet propose à une trentaine de jeunes – collège et lycée sur le territoire de Plaine Commune – d’être co-acteurs et interprètes d’une expérience singulière de création musicale menée avec une vingtaine d’interprètes professionnels et associant des chercheurs. La méthodologie artistique œuvre au thème du désir, sa transmission, que croise encore l’espace/temps d‘une création intergénérationnelle.

La rencontre entre Nicolas Frize et les adolescents s’est faite au préalable en 2014, époque où prédomine une ambiance plutôt délétère pour ces êtres en devenir.

Pour le compositeur, ces jeunes gens semblent comme exilés de leur vie, sous l’emprise des medias fatalistes ; des élèves de collège et lycée, anxiogènes et dépolitisés, démunis devant une réalité dure, présentée comme un avenir possible.

Résonnent à leurs oreilles des thèmes d’impuissance rebattue – insécurité, conflits des religions, chômage, environnement mis à mal, guerres commerciales entre pays – qui ne leur autorisent plus le désir d’être, de faire, de combattre et de résister.

A travers l’aventure expérimentale – poésie et littérature, poésie et musique, poésie art graphique ou pictural, art numérique -, sont explorées les idées de l’engagement, l’expression, la relation, l’émancipation, l’identification, les résistances et la répétition.

On y rencontre le geste, l’impossibilité, le choix, l’attente, l’impulsion, le manque, l’enfermement, le corps, l’abandon, l’intime, le secret …révélateurs du désir d’être.

Au public est proposé un parcours déambulatoire de huit stations à l’intérieur de la Maison des Sciences de l’Homme – Paris Nord, qui laisse ouverts ses lieux créatifs.

« Idéal et idéaux » est à l’Auditorium, pour deux violons, piano en double, deux pianos et guitare électrique ; professionnels et élèves jouent, entre le rouge et le noir.

Dans la Salle panoramique – baies vitrées et immeubles adjacents en construction -, « Ourlet rêvé » offre des instants mobiles et évanescents de guitare, violoncelle, percussions et traitements numériques : une interprète touche l’épaule d’un spectateur et résonne aussitôt un son insolite, incongru, aléatoire et improbable.

Au sous-sol, dans la salle 1, se donne « Intimes élans » pour harpe, harpe troubadour et viole de gambe ; la couleur blanche est reine, et l’on s’amuse. Dans la salle 2, le blanc et le noir se répondent à travers le spectacle « En secret » pour soprano, ténor, baryton, second trio vocal et kora en double. Un bel envoûtement.

Dans la Bibliothèque, dessins au feutre et spectacle « Dans son sillage », pour basse profonde, basson et sons enregistrés, tandis que depuis le hall d’accueil, le public assis ou debout porte son regard à l’étage du dessous sur « Entre deux eaux » pour piano et « piano », percussions et objets sonores. Facéties et jeux malicieux.

Dans le Jardin, on est « Pris dans les flots », orgue, grand chœur, soprano, alto, baryton, guitare et sons enregistrés. Le spectacle impose son prestige. Et pour finir, à l’Amphithéâtre, se décline « Troubles » pour deux saz, quatre flûtes et récitante.

Un parcours rayonnant sur la création intergénérationnelle, tant pour la musique que pour le travail plastique – dessins et textes, pictogrammes et chorégraphie des interprètes sur la scène musicale, cheminant entre instruments et spectateurs assis.

Véronique Hotte

Maison des Sciences de l’Homme – Paris Nord, 20 avenue George Sand, La Plaine St-Denis Jeudi 7 Juin à 20h, Vendredi 8 Juin à 20h,
Samedi 9 Juin à 15h et 18h,
Dimanche 10 Juin à 15h et 18h. Entrée Libre – Réservation au 01 48 20 62 08

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s