L’Esprit des Voyageurs – Lyra et Sam Lee au Festival Interceltique de Lorient – FIL 2017

Crédit photo : Simon Guyomard

 

L’Esprit des Voyageurs – Lyra et Sam Lee au Festival Interceltique de Lorient – FIL 2017

lyra-csimon-guyomard.jpg 

 Lyra

 Lyra est un groupe indo-tuniso-breton – musiciens et chanteuse des trois pays forment les six interprètes de la formation – qui, porté par l’association Konstelacio, a investi régulièrement les écoles, les hôpitaux et les orphelinats pour donner à entendre aux jeunes têtes les constantes, proximités et variations de traditions musicales si proches alors que fort éloignées d’un point de vue géographique.

Raphaël Khan et Parveen Sabrina Khan, percussionniste indien et chanteuse indienne assis à même le sol donnent la cadence, selon les rythmes mêmes du joueur de flûte et du joueur de oud tunisiens, Youssef Ben Dhifallah et Aziz Ouertani, et la flûte encore et le violon des musiciens bretons, Antoine Péran et Pierre Drouai.

Un beau dialogue curieux entre talents et inspirations, identités musicales et culturelles, langues et confessions. A l’honneur ainsi, les langues et les métissages, l’universalité de la musique et la diversité des langages, l’imaginaire en soi des temples indiens, des déserts tunisiens et des côtes bretonnes, une invitation au voyage sur les chemins de l’humanité, au-delà des frontières, des murs et barrières.

La fascination pour le public est immense, à l’écoute de sonorités orientales fascinantes – à la fois lointaines, étranges et familières, comme si les tendances et les traditions se rejoignaient naturellement quand on décide enfin d’écouter l’autre.

Promesse radieuse d’un avenir plus ouvert tourné vers la vie et ses espérances.

 

Crédit photo : Frederic Aranda

sam-lee-c-frederic-aranda.jpg

Sam Lee

Artiste de musique folk anglaise, l’auteur-compositeur-interprète Sam Lee a eu non seulement pour maître, ces dernières années, le grand barde voyageur écossais Stanley Robertson, mais aussi les communautés nomades – gipsy ou irlandaises – du Royaume-Uni auprès desquelles il a voyagé et partagé l’imaginaire musical.

De cette manière volontaire et libre, a commencé l’aventure du collectage des sons et de la culture auprès des anciens – belle mémoire des hommes et femmes sages – de ce troubadour hors normes et singulier qui n’hésite pas à poser sa tente sur les Highlands sauvages comme à passer du temps au fond des pubs de l’Ulster.

Aller voir les aînés – femmes et hommes – que l’on n’a pas su entendre en leur temps, les écouter et transmettre leur patrimoine culturel : la posture est politique.

Sam Lee s’est approprié en les réadaptant ou les réactualisant la musique et les chants, les contes et les histoires des communautés de voyageurs et des peuples nomades anciens dont la musique folk anglaise relève du patrimoine universel.

Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va, partir de ses racines et sortir de ses repères habituels et connus pour se développer ailleurs – majestueusement.

La musique folk et traditionnelle anglaise est vécue comme outil d’intégration sociale.

Aux côtés de la voix chaude et radieuse de Sam Lee – baryton de belle maîtrise et variation de jeu pour les chansons d’amour, de figure napoléonienne et d’humanité -, jouent en accompagnement serein, le violon d’une instrumentiste virtuose, le cymbalum – piano tzigane – et l’ukulélé d’un autre, et les percussions d’un troisième.

Une soirée de grande qualité humaine inattendue en même temps que musicale.

Véronique Hotte

Théâtre de Lorient, le 11 août – Festival Interceltique de Lorient – FIL 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s