F(eux), création collective dirigée par Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant (Cie La Piccola Familia) dans le cadre de Adolescence et territoire(s)- Odéon-Théâtre

Crédit photo : Melissa Boucher

at16_7cmelissa_boucher.jpg

F(eux), création collective dirigée par Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant (Cie La Piccola Familia) dans le cadre de Adolescence et territoire(s)4é édition – Odéon-Théâtre

Depuis 2012, l’Odéon-Théâtre de l’Europe initie Adolescence et territoire(s), un projet réunissant des structures culturelles des territoires proches des Ateliers Berthier, pour une petite vingtaine de jeunes gens de Paris, Clichy, Saint-Ouen et Saint-Denis.

Après Didier Ruiz pour la saison 2012-13, Jean Bellorini en juin 2014 et Julie Deliquet en mai 2015, c’est au tour de Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant (La Cie Familia) d’interroger la relativité du point de vue – frottements, interprétations en porte-à-faux, appréciations erronées, incompréhensions, quiproquos, non-dits.

La pièce F(eux) est écrite à plusieurs mains, un titre révélateur de l’isolement d’un seul contre tous, F. est à la fois contre et en opposition à eux, et pourtant si proche.  F.n’est jamais présent sur le plateau : les autres parlent de lui, se remémorent les événements tragiques, livrent leur regard averti sur le sujet, amis ou ennemis.

Sont soulevés les thèmes « fondateurs » de toute jeune personne en herbe – fille ou garçon -, quittant l’enfance peu à peu pour accéder à la maturité et grandir à partir de données familiales extérieures qu’ils se doivent de gérer en évitant de les subir.

Qui est-on ? Qui aimerait-on être ? Peut-on choisir ? Vouloir enfin devenir soi.

Il faut auparavant négocier sentimentalement avec le divorce parental et parfois la séparation d’avec le frère ou la sœur – l’un avec le père, l’autre avec la mère -, le malaise ressenti par l’éloignement géographique de ceux qu’on aime, le dénuement social et la précarité des mères élevant seules leurs enfants, puis aussi l’isolement intime en rupture avec un monde de violence, livré cash sans pouvoir le lire.

Heureusement, au milieu des questions philosophiques que se posent les adolescents sur le sens de la vie et de l’existence – questions ouvertes qui les poussent cahin-caha vers un avenir dont les lumières échappent toujours -, les moments de fête apportent leur bienfait – redynamisation du groupe, déploiement des énergies dans la musique vivante et exultation épanouie des corps dans la danse pour la découverte joyeuse des possibles infinis de toute présence au monde.

Nous ne pouvons nommer tous ces jeunes comédiens amateurs qui ont travaillé le samedi et la moitié du temps imparti aux vacances scolaires, mais ils sont vifs et enthousiastes, pressés d’en découdre, emportés par ce plaisir singulier de se trouver sur un plateau scénique en exprimant une parole qui leur appartient collectivement.

La conductrice d’autobus énonce avec humour les regards mauvais implicites portés par certains – réactionnaires – sur les vieux, les femmes enceintes et tous les jeunes.

Sont pointés les médisances, les jugements arbitraires, le mauvais esprit en cours.

Seuls ou ensemble, ils abandonnent au regard du public une partie de leur être, un morceau de leur vie débutante à fleur de peau, extrêmement sensible et sincère, sous le regard bienveillant des deux maîtresses d’œuvre, Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant, quand bien même l’histoire contée pourrait peser lugubrement sur ces jeunes têtes en herbe – incendie, immolation de F. et mort de petite fille oubliée.

Véronique Hotte

Adolescence et territoire(s) – Odéon–Théâtre de l’Europe – Ateliers Berthier 17é, 6 et 7 mai. Espace 1789 à Saint-Ouen, 10 mai à 20h. Tél : 01 40 11 70 72

Théâtre Ruteboeuf à Clichy-la-Garenne, 12 mai à 20h30. Tél : 01 47 15 98 50 Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis, 20 mai à 20h. Tél : 01 48 13 70 00

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s