Autarcie (….), chorégraphie Anne Nguyen, musique originale – composition et interprétation percussions Sébastien Lété

Crédit photo : Philippe Gramard

Autarcie (3) © Philippe Gramard

Autarcie (….), chorégraphie Anne Nguyen, musique originale (composition et interprétation percussions Sébastien Lété

L’autarcie est un système économique d’un territoire géographiquement défini, d’une région ou d’un État habité par des acteurs économiques qui peuvent suffire à tous leurs besoins et vivre seulement de leurs propres ressources. …
Les quatre interprètes féminines du spectacle Autarcie (….) se suffisent à elles-mêmes et pratiquent à merveille, telle une seconde peau, la danse hip-hop – réservée à l’origine à l’espace urbain de la banlieue et de ses milieux plutôt défavorisés et masculins -, un hip-hop dont la spécialité du popping est fondée sur les isolations musculaires, les dissociations, le travail des lignes et des formes brisées et les états changeants et inconstants des corps. L’image de la rupture et du contraste se répète à l’infini, de manière à la fois composée et spontanée : les mouvements fluides et relâchés alternent avec les contractions et les blocages secs. Aux ruptures, fermetures, claquements des mouvements du corps tendu et verrouillé face à la partenaire et au monde, succèdent les ouvertures, les gestes de réception et d’accueil de l’autre et de l’ailleurs. Pour la chorégraphe breakeuse, Anne Nguyen, artiste associée au Théâtre National de Chaillot, et qui met en scène Autarcie (….), avec quatre points de suspension, comme les quatre danseuses – Sonia Bel Hadj Brahim, Magali Duclos, Linda Hayford et Valentine Nagata-Ramos -, le hip hop est un champ fécond de création dont on ne se lasse pas de fouler les lignes de fuite et les perspectives. La jeune chorégraphe déjà expérimentée explore depuis dix ans les écritures multiples d’une danse qui a progressivement choisi de fouler la scène plutôt que la rue originelle. Plus les contraintes s’imposent à la danse, plus les corps gagnent en liberté. S’il existe un hip hop féminin, Anne Nguyen en est une représentante heureuse, venue à cette danse à travers l’univers masculin des « battles », ces compétitions où s’affrontent les meilleurs interprètes : la jeune femme n’a depuis cessé d’imposer sa différence. Au sein de sa Compagnie par Terre, la chorégraphe s’attache à décomposer les postures et les mouvements. Abstraites, écrites à la façon d’une partition musicale, les créations de la chorégraphe soulignent les lignes géométriques, un rapport à l’espace qui donne souffle et vie aux diverses gestuelles du hip hop. Avec Autarcie (….), Anne Nguyen associe en les confrontant le break ou danse au sol dont elle a fait son royaume d’un côté, et le popping qui se danse debout, de l’autre. Chacune de ces formes induit une configuration singulière : concentrique et centrifuge pour la première, frontale et face au public pour la seconde. Cette opposition dessine une stratégie dansée bien frappée dont les quatre danseuses se font tour à tour les meneuses et les entraîneuses obligées, attentives à l’importance des points de contact et scrutant patiemment le public. Les interprètes – des artistes exceptionnelles – esquissent les anneaux d’une chaîne humaine mouvante qui tire, selon le pouvoir de l’une ou l’autre, ou relâche sa pression, selon les affrontements. La musique entêtante de Sébastien Lété, percutante et métallique, illustre la gestuelle dansée et déterminée d’une équipe qui joue serré et collectif.

Véronique Hotte

 

Salle Maurice Béjart, Théâtre National de Chaillot, du 3 au 12 décembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s