Le Poulpe, polar électro-conté, spectacle d’Abbi Patrix

Crédit Photo : Philippe Stisi
Le Poulpe 1©Philippe Stisi
Le Poulpe, d’après le personnage créé par Jean-Bernard Pouy (Éditions Baleine), texte original Julien Tauber, adaptation pour la scène Julien Tauber & Abbi Patrix, composition sonore et musicale Vincent Mahey & Phil Reptil

Jean-Baptiste Pouy, Serge Quadruppani et Patrick Raynal, les trois premiers auteurs de la « bible » de la collection de romans policiers Le Poulpe, publiée aux Éditions Baleine, précisent que « Le Poulpe est un personnage libre, curieux, contemporain, qui a eu quarante ans en l’an 2000. C’est quelqu’un qui va fouiller, à son compte, dans les failles et les désordres apparents du quotidien… C’est un personnage qui ne s’embarrasse pas des bonnes manières ou du bon goût et qui sait développer un langage très imagé propre à la culture populaire. »
Le personnage ressemblerait à Abbi Patrix, la cinquantaine bien tapée au ventre légèrement arrondi, qui a demandé au conteur Julien Tauber d’écrire une aventure inédite du Poulpe, une version orale pour l’interprète, alias Gabriel Lecouvreur dit Le Poulpe, qui du coup la racontera sur scène pour le plaisir certain du spectateur.
Le surnom imagé du détective a été choisi à cause des longs bras de l’intéressé, semblables aux tentacules du poulpe. Cet épisode fait voyager le public sur des territoires qui ont marqué la vie de l’artiste conteur, entre le marché de Rungis, pas si loin de la Maison du Conte de Chevilly-Larue, et l’Île de la Réunion.
Le personnage a pour projet de démanteler un trafic de poissons, « l’or blanc des mers australes » : la légine…
Tout commence par une scène initiale de meurtre dans la zone réservée aux produits de la mer à Rungis, avec un homme attaché sur une chaise ; puis une porte s’ouvre pour faire apparaître l’assassin, un motard en combinaison et casque qui repartira après l’accomplissement fatal : coupe des oreilles de la victime, suivie de sa décapitation. Le conte chaotique déploie les ressources du polar à travers un voyage sonore et immersif en permanente interaction avec la dynamique de l’histoire.
Le spectacle-performance est un concert-conte grâce aux compositions des musiciens Phil Reptil et Vincent Mahey, présents et actifs sur le plateau.
Cris de marché et du matin, bruits de criées, cageots de polystyrène aux sons feutrés et chuintés que l’on déchire ou balance après emploi, rien des sensations sonores n’est laissé au hasard à travers l’outil informatique de la diffusion sonore.
Plus tard, sur l’Île de la Réunion, on écoute les bourdons et les cigales, après avoir entendu le vacarme urbain des halls d’aérogare, puis le roulis d’un bateau alors qu’on subit le mal de mer, enfermé incognito et terrorisé dans la solitude d’une cale.
Bruits, sons, musiques et ambiances, le conte-concert s’apparente au cinéma du pauvre, si ce n’est que la dimension auditive remplace l’absence d’images du film.
Que le héros regarde un rassemblement de jeunes, subjugués et trompés par un gourou dangereux de pacotille, qu’il admire le volcan réunionnais ou bien le brouillard matinal qui engorge la vallée, qu’il monte sur une moto ou contemple la maison de maître de la dangereuse Isabelle, Abbi Patrix emporte le spectateur jusqu’au bout de l’imaginaire – rêve ou cauchemar -, passant par la folie de gourous au verbe fort, qui embrigadent les démunis du côté des partis extrémistes de droite.
On se retrouve, après bon nombre d’épreuves et de surprises, au bar d’un comptoir avec le journal en main, papier qui traduit d’une façon pas moins énigmatique la réalité de ce qui vraiment a eu lieu. Un mauvais rêve ? Une énigme ? Un présage.
Moins approximatif, Abbi Patrix pourrait gagner en rigueur et en exigence, et
avec plus d‘efforts, cette belle présence scénique vivante imposerait sa niaque.

Véronique Hotte

L’Étoile du Nord Théâtre, du 10 au 28 février 2015. Tél : 01 42 26 47 47

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s